Réalisation d'un décor style canyon pour terrarium

Bonjour à tous, aujourd'hui je vous propose de réaliser un décor style "canyon" pour terrarium. Dans mon cas, c'était pour mes geckos, mais c'est tout à fait adapté pour d'autres animaux style tortues, lézards et autres reptiles.

Il s'agit d'un tutoriel que j'avais écrit il y a maintenant quelques années sur un forum et que j'ai décidé de remettre au goût du jour.

Le but est ici de tailler un bloc de polystyrène afin de lui donner un aspect montagneux ou canyon.

Voici un aperçu du résultat final :

Décor canyon 1

1. Liste du matériel

Pour cette réalisation, vous allez avoir besoin du matériel suivant :

Matériaux

  • Polystyrène : 120*60*8 cm : 7€
  • Colle a carrelage : ≈10€ les 5Kg (autant récupérer un pot de confiture chez quelqu'un qui en a)
  • Peintures acryliques (non toxique) : 2€ le pot
  • Colle blanche (ou autre sans solvants)
  • Vernis aquaréthane : 8€ le pot

Outils

  • Cutter : tout le monde a un cutter... sinon, 1€ dans les rayons "tout a 1€"
  • Un archet (conception détaillée plus loin) : de 0 à 40€
  • Gros pinceau
  • Petite truelle de peintre (à l'huile)
  • Aérographe

Estimation total du coût pour un décors de 50*50*15 cm (hors outillage) : < 10€

2. Le bloc de polystyrène

Tout d'abord, nous devons realiser notre bloc de polystyrène sur lequel nous allons travailler. Pour cela, il suffit de coller des morceaux entre eux afin de remplir les conditions de limite max.
Par exemple, si vous voulez un bloc de 40*40*15 cm, coupez 5 blocs de 40*15 cm dans votre polystyrène de 8cm d'épaisseur.
Badigeonnez de colle, superposez les blocs et attendez que ça sèche (parfois long, le polystyrène n'absorbe pas l'eau).

Bloc de polystyrène assemblé
Assemblage des blocs de polystyrène

Le temps de séchage pouvant être relativement long, je vous propose de passer dès maintenant à la conception de l'archet, comme ça il n'y aura pas de coupure avant de se lancer ;)

3. Rélisation de l'archet

Je vous en ai parlé dans la liste du matériel, nous allons réaliser un archet.

Comme pour les violons ?

Dans la forme oui mais ça n'a pas la même finalité ici :P

Le but est d'obtenir un fil chauffant permettant de découper le polystyrène de manière efficace, rapide et précise (du moins plus qu'avec un cutter).
En fait, ça fonctionne comme un fil à couper le beurre, sauf qu'en plus, le fil est brulant, ce qui va faire fondre le polystyrène à son contact, facilitant grandement la découpe.

Nous allons ici travailler avec de l'électricité donc faites très attention à ne pas vous cramer les doigts ou faire sauter les plombs de la maison...

Voici la liste du matériel nécessaire à la réalisation de cet archet :

  • Des tasseaux de bois rabotés, environ 2*5 cm
  • Un câble inox de 1,5m (ou moins selon vos besoins)
  • De la visserie standard. Boulons, écrous, rondelles conviennent parfaitement
  • Un long élastique solide (sandow, etc...)
  • Fil électrique de section 1,5mm²
  • Dominos
  • Un transfo de 100VA (24V 4A par exemple)

Attention, il faut travailler en basse tension sinon vous risquez de vous cramez gentillement les circuits... surtout avec un bon ampérage.

La majorité du matériel se trouve sans trop de problèmes. Cependant, le transformateur fait monter le prix en flèche... Un tel transfo, ça va taper dans les 35-40€ et pour un décor ça fait... mal au cul.

Il faut alors chasser le transfo : un vieux chargeur de batterie, chargeur de portable, etc... fouillez et regardez les valeurs. La plus part seront en mA (inutiles) mais certains seront correctes.

Vous avez des chances d'en trouver dans de vieilles machines utilisant des transfos ou chez des réparateurs qui pourront vous laisser désosser une machine.

Bref, ça se trouve, plus ou moins facilement selon les zones.
Pour vous rassurer, quelque soit l'ampérage, vous pourrez avoir votre fil... Cependant, plus l'ampérage est élevé, plus l'outil sera grand et performant. Pour info, avec 24V 4A on peu découper sur ≈60cm à un vitesse correcte.

Transformateur type 'chargeur'
Transformateur type "chargeur"
Transformateur torique
Transformateur torique (haut rendement)
Transformateur étrier
Transformateur étrier (standard)

Vous avez trouvé votre transfo ? Alors passons au fil métalique.

Le but ici est de déterminer la longueur de fil qu'il vous faut en fonction de la puissance de votre transformateur. Voici comment procéder :

  1. Prenez une longueur d'environ 1.5m de fil métalique dénudé
  2. Reliez votre fil au transformateur en court-circuit. Attention ça chauffe (c'est le but en même temps...)
  3. Tendez à peu près le fil et tentez de couper du polystyrène
  4. Si ça ne chauffe pas assez pour découper le polystyrène, réduisez la longueur et recommencez jusqu'à trouver la bonne longueur

Inutile de dire que l'outil doit être plus grand que le décors réalisé. Impossible de tailler convenablement dans un bloc de 40cm avec un fil de 10 (vous allez ronger uniquement les angles).

Maintenant que vous avez votre longueur optimale, vous allez pouvoir passer à l'assemblage à proprement parlé de l'archet. Voici un schéma explicatif :

Archet 1

Et le résultat en image :

Archet 2

Le principe est simple :

  • Le base est fixée au tasseau à l'aide de deux boulons
  • Le tasseau fait un peu moins de la longueur optimale précédemment trouvée
  • Le bras supérieur est mobile et relié, d'une part au câble, de l'autre au tendeur : l'objectif est de tendre le câble chauffant qui va travailler lors de la chauffe (dilatation à cause de la chaleur) et évite de le rompre en cas de vitesse de coupe excessive. Le tout pivote sur un boulon central.

Pensez à laisser un écart suffisant entre le câble chauffant et la structure de bois. Plus c'est espacé et plus vous aurez de liberté de mouvements.

Si vous avez réussi à faire cet outil, la suite devrait être facile ;)

4. Découpe de la structure

Vous avez votre bloc ? Votre outil ? Et bien let's fight !

Allez-y de bon cœur, le bloc est là pour ça. Rentrez franchement dedans en réalisant des vaguelettes (impression de strats) et ce en suivant différents angles.
Vous pouvez tailler toutes les formes. Ayez confiance, l'objet de la découpe sera toujours extrayable (logique).

Allez-y par palliers. Avoir un aperçu progressif vaut mieux qu'avoir une surprise désolante d'un bloc bâclé et bon pour la poubelle.

Voici le résultat en images :

Décor taillé 1 Décor taillé 2
Décor taillé 3 Décor taillé 4

Plutôt satisfaisant n'est-ce pas ?

5. De la rugosité

Ici, il s'agit de donner du grain à notre structure et de lisser la forme. Pour se faire, nous allons utiliser de la colle à carrelage. Cependant, la colle à carrelage "brute" n'est pas assez fluide pour être étalée sur notre bloc. Il va donc falloir la diluer.

Prenez un peu de colle, versez-la dans une bassine et diluez avec de l'eau afin qu'elle devienne ductile (pas liquide mais fluide).

Prenez votre truelle, appliquez votre pâte sur la structure et étalez/lissez à l'aide de votre pinceau.

Vous ne devez pas modifier la structure de votre décor. En effet, la colle n'est pas blindée ni faite pour. Cependant, vous pouvez boucher un défaut ou modifier un angle jusqu'à 20mm.

Ce n'est vraiment pas compliqué, il faut utiliser cette colle comme un crépi.

Ceci fait, laissez sécher à l'air libre un peu de temps. La colle va devenir particulièrement dure, avec un grain "sablonneux". Cela évitera que le gecko (dans mon cas) n'attaque directement le polystyrène avec ses griffes : la colle fait une couche de "sécu", perforable mais ne mettant pas à nu le polystyrène.

Décor granuleux

Cette fois, la forme est parfaite, nous avons réussi à reporduire un effet de roche. Prochaine étape, la couleur !

6. Un peu couleur : la peinture !

Nous allons maintenant donner un aspect plus proche de la réalité en peignant notre décor.

Dans un souci de toxicité, nous allons utiliser des peintures Acrylic. Elles se trouvent un peu partout, à des prix tout à fait acceptables (moins de 2€ le flacon). Prévoyez quelle gamme de couleurs vous souhaitez utiliser.

Ma méthode utilisant un aérographe, il vous faudra, si vous n'en avez pas, faire ça à la main. C'est plus lent et difficile et vous risquez de briser le grains du décors, donc allez-y avec précautions.

Ici, j'ai utilisé : Café, Brun foncé et Rouge vermillons (+ pigments pour renforcer le rouge qui était lamentablement rose).

Pour commencer, nous allons mettre une couche de Blanc. Cela permettra d'avoir un rendu des couleurs "normal". On peu très bien utiliser du gris ou du noir afin de différer les effets de peintures. Plus la sous-couche sera sombre, moins votre décors sera "coloré" (vif) mais plus les contrastes seront bons (observation perso sur des figurines).

Mais avant ça, nous allons aborder un peu les aérographes. J'imagine que si vous avez un de ces appareils (voir bijoux) vous savez comment ça marche !

Aérographe simple effet
L'aérographe simple effet

Il s'agit d'un aérographe on ne peu plus simple. Vous avez un bouton, le presser fait passer l'air qui en frôlant le gicleur va créer un phénomène d'aspiration dans le réservoir de peinture. Cette dernière est alors expulsée en même temps que l'air.
Le gicleur peut être plus ou moins haut, régulant de façon statique le débit de peinture.

Je précise à toutes fins utiles qu'un aérographe se branche sur un compresseur afin d'avoir une source d'air comprimé.

Aérographe double effet
L'aérographe double effet

Ici c'est mieux. Plus cher, mais beaucoup plus confortable, précis et propre.
Le principe est le même que le simple effet à la difference que vous contrôlez tout en temps réel suivant 2 axes à la gâchette.

Tout d'abord on presse la gâchette : l'axe vertical régule le débit d'air.

Aérographe 1

Ensuite, on tire doucement la gâchette vers soi afin de réguler de manière progressive le débit de peinture.

Aérographe 2

De cette manière vous pouvez, sans bavez, avoir diverses précisions, diverses intensités, divers débits de peinture.
Entrainez-vous sur quelque chose qui ne crain rien, vous verrez qu'on prend rapidement le coup de main.

Maintenant que vous maîtriser votre aérographe, passons à la sous-couche de peinture.

Pot de peinture blanche
Le blanc

Comme pour la colle à carrelage, il faut diluer la peinture. Voici les proportions que j'ai utilisé : 1/2 Peinture blanche + 1/2 Eau.

Remplissez le godet de l'aérographe et let's go !

Décor sous-couché blanc

Voilà, nous avons notre décors sous-couché.

Maintenant, passons à la couleur à proprement parlé. Je vous conseil tout d'abord de préparer des mélanges en petites quantités afin de faire vos tests. Une fois que la couleur vous convient, recommencez votre mélange mais cette fois en grande quantité. Il faut pouvoir peindre la totalité du bloc donc ne lésinez pas sur la quantité !

N'espérez-pas économiser quelques euros en diluant votre peinture au dela de 50%, tout ce que vous allez obtenir c'est une peinture qui n'accroche pas et vous n'aurez plus qu'à recommencer.

De la même manière, on dilue 1/2 Peinture + 1/2 Eau.

Décor peint 1
Première couche
Décor peint 2
Deuxième couche

Cette fois, notre décor resemble vraiment au Grand Canyon ! Une nuit de séchage et nous pouvons passer aux finitions.

7. Finitions : vernissage

Pour finir nous allons juste vernir. Le brush aurait été nécessaire si la peinture avait été uniforme, hors là, elle s'est correctement répartie, donnant différentes nuances selon l'angle, donc pas besoin de brush.

Là encore, nous allons utiliser l'aérographe pour appliquer notre vernis. Ce dernier n'étant pas assez liquide, nous allons le diluer selon ces proportions : 9/10 Vernis, 1/10 Eau.

Remplissez le godet de l'aérographe et vernissez l'ensemble.

Le temps de faire le décors, la partie du bas aura déjà durçi, donc n'hésitez pas à passer plusieurs couches afin de mettre de l'épais.
Ici, inutile d'attendre. Pour le bois cela s'explique par un ponçage intermédiaire. Au pinceaux, le verni pas sec reste ductile et serait impossible a peindre. A l'aéro vous posez des couches comme souhaité, encore qu'il faille vérifier que le verni déjà posé ne soit pas liquide.

Finalement, notre décor est terminé !

Décor terminé

Voilà de quoi ravir votre reptile de compagnie !

Vos réactions (7) :

Willikus

Merci à lobodol pour l'adaptation de ce tutoriel, les corrections, la schématique et le style!

17/09/2013 à 09:58

Seriechlou

Merci beaucoup pour votre site très détaillés et très bien réalisé, vous faites un travail remarquable, et vous mériteriez beaucoup plus de visiteurs.

Bonne continuation

17/09/2013 à 21:14

lobodol

@Seriechlou : Content que ça te plaise et merci pour cette marque de soutien, ça fait plaisir à lire :)

18/09/2013 à 09:20

Seriechlou

A quand le prochain article?

27/10/2013 à 23:50

lobodol

@Seriechlou : Malheureusement pas pour tout de siute. Je me suis pété la main droite et j'essaye d'avancer au max le forum donc je n'ai plus plus trop le temps (ni la capacité physique) de bricoler...

28/10/2013 à 14:41

Seriechlou

Ok merci de la réponse

et bon rétablissement :)

30/10/2013 à 15:52

lobodol

@Seriechlou : Merci !

31/10/2013 à 13:04

Vous avez besoin d'aide ? Utilisez le Forum plutôt que les commentaires.

Un commentaire ?

* Champs obligatoires