Fabriquer un Patator

Bonjour à tous,
Aujourd'hui je vais vous expliquer comment fabriquer votre propre patator. Mais avant tout, qu'est-ce qu'un patator ?
Comme toujours, une petite vidéo de démonstration :

Le patator est bien entendu DANGEREUX et réservé à un public majeur. Il ne doit en aucun cas être utilisé comme arme. Fire-DIY décline toute responsabilité quant à son utilisation et vous rappelle que vous êtes responsables de vos actes. Si vous vous lancez dans une telle construction, portez une attention particulière à votre sécurité et à celle des gens qui vous entourent.
Sachez enfin que le Patator est considéré en France comme une arme de catégorie VII.

Structure du patator

Tout d'abord, l'anatomie de la bête :
Il se décompose en 3 parties majeures :
-La chambre de combustion
-Le réducteur
-Le canon

Schéma de base

La chambre de combustion va accueillir un mélange gazeux hautement inflammable. C'est en enflammant ce mélange qu'on va créer une explosion qui va propulser notre projectile.
Le réducteur réduit la taille de la chambre à celle du canon, il sert de lien entre les deux éléments. Il permet également un phénomène de compression et donc une meilleure propulsion du projectile.

Attention à ne pas avoir une réduction trop importante. En effet, la chambre risquerait alors d'exploser.

Voici une photo de ce qui arrive quand un patator explose :

Schéma de base

Enfin, le canon, dans lequel on vient placer le projectile. Ce dernier doit être adapté au diamètre du canon afin qu'il n'y ait aucune fuite d'air pendant l'explosion. L'idéal étant de rentrer le projectile "en force" afin qu'il épouse la forme du canon.

Le mélange gazeux contenu dans la chambre de combustion est constitué d'air et d'un gaz hautement inflammable. Dans le cas présent j'utilise de la laque pour cheveux. Il faut bien doser le mélange afin d'avoir une explosion optimale. Remplir la chambre uniquement de laque ne sert à rien (j'ai déjà essayé), comme il n'y a pas d'air, le gaz ne peut pas s'enflammer.
L'allumage consiste en une simple étincelle au milieu de la chambre de combustion. Le mélange gazeux s'enflamme alors, provoquant une explosion.
Il y a mille et une façons de créer une étincelle, pour ma part j'ai utilisé un piezzo de cuisine dont j'ai placé l'extrémité au milieu de la chambre de combustion.

Réalisation

Maintenant que vous êtes incollable sur la théorie, passons à la pratique. Je précise qu'il ne nous à fallu pas plus d'une demie heure pour fabriquer 2 patators.

Vous aurez besoin de :
-1 colle PVC 3,20 euro
-1 tube PVC NF M1 100x3.0 2,90 euro
-1 tube PVC NF M1 40x30 1,80 euro
-1 tampon visite D100 2,90 euro
-2 manchons FF D100 2 x 1,32 euro
-1 reduction MF D100/40 3,60 euro
-1 piezzo 3,00 euro

Attention au TAMPON VISITE, prenez-en un qui se vis sur plusieurs tours. J'ai essayé avec un quart de tour, il m'a péter à la figure. Donc il faut impérativement en prendre un qui se vis.

Tout ceci pour un total de 20,04 €. Si vous avez bien tous les éléments, tout doit s'emboîter et vous avez déjà la forme de votre patator.
Voici une photo du patator décomposé et emboîté (sans colle):

Schéma de base

Commencez par découper le tube de 100 à la longueur que vous souhaitez, c'est ce qui définira la taille de la chambre où se fera l'explosion. Une scie à métaux fera l'affaire.

Pensez à polir avec du papier de verre les parties qui vont s'emboiter afin que la colle ait une bonne prise.

Ensuite, assemblez votre patator en ne lésinant pas sur la colle. Il faut compter 12 à 24h pour que la colle soit bien sèche et que le tout soit bien solide.
Voici un schéma de l'assemblage du patator :

Schéma de base

Comme je vous l'ai dis au début de cet article, pour l'étincelle, j'ai utilisé un piezzo. Faites un trou au diamètre du piezzo dans la chambre de combustion (tube ø100) et placez la tête de ce dernier de manière à ce que l'étincelle se face bien au milieu de la chambre. Il est possible que vous ayez à modifier un peu votre piezzo.
Ensuite, fixez-le au pistolet à colle et prenant soin de bien combler le trou. Ca doit être parfaitemet hermétique.
Voilà comment j'ai fixé le piezzo :

Schéma de base

Après les 12h de séchage recommandées, let's fire !
Concernant le gaz d'allumage, je vous conseil de la laque à bas prix, c'est en général celle qui s'enflamme le mieux ;).

Petite note d'histoire : l'inventeur du patator est à ce jour inconnu. Cependant, il tend à avoir été popularisé grâce à Thierry Lhermitte qui en a fait une démonstration lors d'une émission présentée par Alain Chabat. La vidéo est disponible sur Youtube, allez y faire un tour, ça vaut le coup d’'oeil.

Vos réactions (4) :

Dikygre

Merci, pourrais-tu nous dire sur quel site, quel marchand tu as acheté tes pièces ?

29/12/2014 à 03:24

lobodol

@Dikygre : Salut, j'ai acheté le tout chez Frans Bonhomme, notamment pour le tampon visite qu'on ne trouve pas chez les magasins de bricolage style Weldom ou Leroy Merlin

05/01/2015 à 10:53

Remi

Bonjour, pour le piezzo si il y a une flamme cela peut fonctionner ou il faut seulement une étincelles

13/10/2015 à 19:07

lobodol

@Remi : Salut. une flamme fonctionnera très bien. Le problème c'est que ton piezzo produit sa flamme grâce à une petite réserve de gaz, comme un briquet. Le risque c'est que cette réserve de gaz prenne feu... De plus, que se passera-t-il une fois la réserve de gaz consommée ?
C'est pour ça que je préconise d'utiliser une étincelle. Tu peux utiliser une bougie d'allumage pour ça, ça marche super bien ! Ou encore mieux : un arc électrique ! (voir le tuto sur le plasma speaker)

14/10/2015 à 11:30

Vous avez besoin d'aide ? Utilisez le Forum plutôt que les commentaires.

Un commentaire ?

* Champs obligatoires