Accueil > Forum > Bricolage > Impression 3D > ANET E10 une machine imposante

ANET E10 une machine imposante

AntoineRaby AntoineRaby 6 Messages
Je viens ici pour partager mon expérience de l'ANET E10.
Acheté il y a un mois, j'ai cru devenir fou car il y a quelque soucis mais facile à corriger au final :
  • Le bruit
  • le guidage du plateau
  • le température du plateau
  • l'adhérence pour imprimer de l'ABS
  • la connectique du plateau chaufant


Je précise ici que mon ANET E10 est la version 2 ou déjà la moteir pas à pas on été trourné pour ne pas frotter le plateau, les molette du plateau ne touchent rien non plus, ect. Bref la version 2 semble mériter son nom.
Lors du déballage, les barre pour les coulisses du plateau n'étaient pas parallèles et mal vissées sinon tout baignait dans l'huile, montage très facile etc.

LE BRUIT
Le bruit d'origine détruit chez chacun la volonté farouche de rester dans le même pièce plus de 5mn. Il faut donc, changer les ventilateurs. IL y a les deux du boitier de commande et celui de la buse. Il suffit de les remplacer pour des moins bruyants :
https://www.amazon.fr/gp/product/B0083A0BY4/ref=oh_aui_detailpage_o07_s00?ie=UTF8&psc=1

Attention, leur prix varient rapidement, je les ai eu à moins de 6 € !
Les ventilateurs du boitier sont pénibles à changer faute de place sous pour la petite clef (fournie), on dévisse par sixième de tour. C'est plus simple avec des embouts de tournevis.
Le ventilateur de la buse est à souder.

LE GUIDAGE DU PLATEAU
Il n'était pas horizontal ! Les deux barres de guidage n'étaient pas paralèlle. Donc an réglant avec les motelles
prévue à cet effet, j'ai failli finir aux urgences psychiatrique jusqu'à ce que je comprenne. Il y avait 0,3 mm de décalage d'une barre par rapport à l'autre. IL m'a donc fallut caler et régler tout ça. Ce n'est pas très compliqué, le pire étant de détecter la pathologie.

LA TEMPERATURE DU PLATEAU
Il est annoncé pour plus de 100° mais sans caisse autour, inutile d'insister. Je n'ai rien pu imprimer sur ce plateau au dessus de 94°. J'ai posé des miroirs par dessous pour renvoyer le rayonnement infra-rouge et c'est monté à 98°. Pas plus ! J'ai donc du faire une boite, une caisse même avec deux portes : une en façade et l'autre, de même taille sur le coté droit. J'en ai profité pour caser la bobine en haut comme ça elle chauffe un peu et évacue son humidité. Il n'y a pas de ventilation mais j'arrive à 100° !

L'ADHERENCE
L'adhésif noir fourni aurait pu durer si ce n'est le pépin cité au dessus qui m'a fait imprimer dans de mauvaises condition : l'ABS était littéralement incrusté dans le support et au cutter, je l'ai bien bousillé pour décoller ma pièce ! Va pour une dalle de verre à 30€. Et là plus aucune adhérence. 10 couches nickel et tout à coup, la pièce bouge et tout est à refaire. Au final, le bâton de colle UHU de mon fils m'a sauvé la mise mais comptez une chauffe du plateau de 100° pour que ça tienne.
Évidemment, il faut compenser le contacteur de l'axe Z en collant une cale de 4mm !

LA CONNECTIQUE
A force de chauffer à 100° et en comptant tous les ratés, la fiche un peu maigrichonne à fini par rendre l'âme. Fidèle à mes expérience dans le bâtiment, j'ai opté pour du fil de cuivre 1,5mm2 soudé coté plateau, un domino et la ficher coté cordon a été coupée, les fils dénudés et étamés et là, le courant est bien franc.

QUALITÉ
Je ne recherche pas une qualité de finition. Mais j'ai un élément de comparaison : une imprimante 3D CEL-ROBOX que j’utilisai au collège avec mes élèves. L'ANET est bien moins chere (280€) même s'il m'a fallut rajouter des bricoles 20€ de ventilos, 30€ le plateau de verre, une caisse en médium et plexi pour 80€ env. et le bâton de colle car mon fiston ne va pas laisser passer ! Au total, pour 410€ j'ai une imprimante grand format et qui est aussi précise qu'une autre. Plus lente peut-être mais encore une fois, je ne cherche pas la super-finition. Pour cela, je suis prêt à poncer ou à polir mes pièces, ou faire du moulage. Mon objectif est de produit des objets aux fonctionnements innovants : petit bras robotisé, lunettes spéciales avec caméra intégrée, moteur Stirling, pièces de drone etc.

ATTENTION
Le moteur du plateau est très rapide ce qui décolle les pièces hautes en fin d'impression (ça agace hein ?) . Donc pour des pièces hautes, je vais encore bien réduite la vitesse d'impression mais ça peut tourner la nuit sans trop gêner.

J'espère avoir aiguillé ceux qui souhaiteraient investir dans cette machine au dimensions d'impression assez imposantes (220 x 270 x 295) et avec la caisse : 460 x 630 x 700 !
lobodol lobodol 506 Messages BIG BOSS
Je me permet de déplacer ce sujet dans le forum "Impression 3D".

Merci pour ton retour d'expérience, ça va m'être très utile !
A chaque faute d'orthographe que vous faites, votre sexe rétrécit inexorablement ...
AntoineRaby AntoineRaby 6 Messages
De rien, c'est un plaisir de lire tout le site.
Merci aussi pour le tuto pour transformer une alim de PC en alim d'atelier. Parmi  3 tuto que j'ai lu, tu es le seul à évoquer ce satané fils vert qui fait toute la différence !
J'aime beaucoup ton site, clair, encore peu fournis mais ça viendra, j'en suis sûr.
Pour info, ce n'est pas un tuto mais plutôt un pense bête que je fait pour mes élèves : mes pages Arduino
En effet, on peut tout trouver sur le net mais pas toujours au même endroit alors j'essaye de faire une petite synthèse.
Bien à toi.
Zelione alias Antoine
lobodol lobodol 506 Messages BIG BOSS
Merci à toi, ça fait plaisir à lire
Parmi  3 tuto que j'ai lu, tu es le seul à évoquer ce satané fils vert qui fait toute la différence !
ça me rendait ouf de n'avoir que la moitié des info dans les tuto que j'ai lus, c'est pourquoi j'ai écrit le miens avec les info que je jugeais indispensables pour bien tout comprendre.

Oui, le site va se remplir petit à petit, juste une question de temps.

Merci pour ton pense-bête, je me le met de côté
A chaque faute d'orthographe que vous faites, votre sexe rétrécit inexorablement ...
Vous devez être connecté pour pouvoir répondre à ce sujet.